Agro-environnement | EAUCEA
15778
page,page-id-15778,page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-10.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Agro-environnement

En France, une goutte de pluie a 54% de chance de tomber sur un sol agricole


La gestion du cycle de l’eau et des bassins versants implique une coopération étroite avec les agriculteurs et les gestionnaires de l’eau.

La gestion quantitative


Eau d’irrigation et réservoirs agricoles

  • Études et animation de plan de gestion d’étiage, PGE et PGRE (Garonne, Aude, Charente, …)
  • Définition de volumes prélevables,
  • Réalisation de Dossiers d’autorisation pour les Organismes Uniques (Dossiers traités pour irrigadour, le Clain, le Tarn, … cumulant environ 300 000 ha irrigués),
  • Diagnostic et optimisation de la ressource et des usages.

S’appuyant sur nos outils de métrologie et nos modélisations, nos ingénieurs agronomes et environnementalistes attentifs aux pratiques émergentes respectueuses des milieux naturels, contribuent au transfert d’expérience entre les territoires où nous intervenons, exemple:

 

  • Sud-Ouest  pour la gestion optimisée des réalimentations de rivières,
  • Littoral Atlantique pour la valorisation agricole des marais,
  • Méditerranée, et l’émergence d’une irrigation de précision de la vigne…

Prospective et changement climatique

  • Etudes sur les vulnérabilités liées aux changements climatiques, à leurs premières manifestations (sécheresse, remontée saline, …) et aux réponses à apporter (soutien d’étiage, adaptation stratégique, …)
  • Eaucea a contribué à plusieurs projets nationaux concernant la modélisation climatique de moyen terme (prévision saisonnière Europias avec Météo France) ou de long terme (projection régionalisée Charente et Garonne et observatoire des changements climatiques de l’estuaire Girondin).

Les études d’impact environnementales


Constituent un cœur de métier pour Eaucea, nécessitant une grande rigueur méthodologique en raison des implications réglementaires et techniques.

  • Complétude des études,
  • Mesures compensatoires,
  • Coût disproportionné,
  • Dossier d’enquête publique,
  • Accompagnement du maître d’ouvrage.

 

Cette rigueur nous est reconnue à la fois par des industriels (hydroélectricité, photovoltaïque, évaluation environnementale de SAGE), des agriculteurs, des administrations d’Etat (VNF, DREAL, Agences de l’Eau) ou des collectivités.
Tous nous ont confié des dossiers souvent très complexes et parfois conflictuels. Des autorisations préfectorales ont sanctionné positivement ces travaux.

La protection des milieux aquatiques


Protection de la qualité des eaux

  • Élaboration de stratégies de restauration de la qualité des milieux naturels,
  • Études réglementaires : Bon état DCE, Natura 2000, Dossiers Loi sur l’eau,
  • Quantification des flux polluants et définition des flux admissibles, modélisation qualitative,
  • Études des bénéfices environnementaux de certaines pratiques (gestion des marais et des zones humides),
  • Gestion des interfaces de type haies, bandes enherbées,
  • Réalisation de diagnostics physicochimiques précis et adaptés à votre situation, avec mobilisation des bases de données SIE, mesures de terrain ponctuelles ou continues et conception de modèles explicatifs.

Protection des habitats piscicoles

  • Inventaires biologiques et hydrobiologie
    Eaucea effectue les inventaires faune flore permettant d’identifier les espèces d’intérêt patrimonial et la biodiversité ordinaire. Nous nous associons régulièrement avec des spécialistes (ornithologue, ichtyologue) pour compléter notre expertise.
  • L’hydromorphologie est support des diagnostics aquatiques et nous formons nos ingénieurs aux protocoles les plus récents (CARHyce, EVHA, ESTIMHAB, etc.).